Revue littéraire et de débats d’idées (Des Sud/Actes Sud)


Les revues > Sommaires

Revue n°23 : Tanger, ville frontière



Tanger, ville frontière Un dossier coordonné par Michel Péraldi avec la complicité de la revue Nejma
La pensée de midi n°23 (Actes Sud, février 2008) 17 euros, 174 pages (ISBN : 978-2-7427-7295-7).

Tanger génère du texte, de l’image, du récit, des destins, et surtout des rencontres. Ce sont les formes les plus contemporaines de ces croisements que nous explorons dans ce numéro.

Tanger est une ville où les deux rives de la Méditerranée se touchent des yeux.

Ville frontière, Tanger n’est plus seulement une ville internationale, comme elle le fut jadis, mais une ville transnationale. “C’est-à-dire qu’elle vit au quotidien dans un espace temps très peu national ”, comme le souligne Michel Péraldi qui a dirigé ce numéro de La pensée de midi.

Cité à nulle autre pareil, Tanger est traversée et débordée par de nombreuses frontières. Ce sont les multiples facettes de cette ville complexe que ce numéro se propose de dévoiler. A partir des contes cruels et savoureux de M’rabet, de récits singuliers, recueillis et partagés avec la complicité de la revue Nejma, d’histoires de vie comme celle d’Elena Prentice ou à l’heure du cocktail chez Paul Bowles, qui témoignent d’un cosmopolitisme toujours vivace, de la Calle del Diablo et des Lucioles de la nuit tangéroise décrites par Mona Kezari et Abdelmajid Arrif, des rebelles de la mondialisation, qui cherchent à traverser la frontière vers l’Europe comme une bravade et un défi trop souvent mortel (Mercedes Alavarez), des jeux subtils à propos du respect des bonnes mœurs ou des spéculations dans la Casbah (Carole Viché, Julien Le Tellier et Catherine Mattéi), sans oublier ce qui fait le mythe de Tanger dans sa relation au cinéma (Simona Schneider), ou sa réalité d’une ville entre deux mers, confrontée à l’invisible ou trop visible présence d’un mur, dans le récit de Driss Ksikes.

Tanger, une ville aimantée par sa relation à la frontière…

Thierry Fabre

SOMMAIRE :

Editorial : Tanger transnationale, par Michel Péraldi
Petite introduction en forme de chronique subjective…

LE DOSSIER

Contes tangerois, par Mohamed M’rabet
Des récits doux, savoureux et cruels pour entrer à Tanger, côté merveille…

Limes,par Simon-Pierre Hamelin
Ou comment partager l’expérience intime des frontières.

Ton frère Bachir, par Mohamed El Halim
Une ombre fraternelle parcourt les ruelles de la ville…

Tanger a l’heure du cocktaïl chez paul bowles, par Stuart Schaar

Entretien avec Elena Prentice, par Michel Péraldi
Chronique d’une traversée des langues et des frontières.

La calle del diablo, par Mona Kezari
Ou comment découvrir les tours et les détours du “quartier réservé” de Tanger.

Tangerina ou la brûlure des lucioles, par Abdelmajid Arrif
Longue est la nuit, cruelle est la vie, sombre est le jour…

Rebelles de la mondialisation, par Mercedes Jiménez Alvare
A la recherche des enfants, mineurs et migrants, d’une ville frontière.

Khalid, portier de jour et de nuit, par Carole Viché
Petits arrangements entre “amis” ou le prix des apparences.

Au cœur de la Casbah… par Julien Le Tellier et Catherine Mattei
Visite guidée de la Casbah qui s’embourgeoise.

Tanger fait son cinéma, par Simona Schneider
Portrait de la ville en images.

Un mur, deux mers, par Driss Ksikes
A l’horizon… une frontière.

LES RUBRIQUES

Carnets d’Hubert Nyssen

La bibliothèque de midi
(par Renaud Ego, Philippe Di Méo, Michel Guérin, Pascal Krajewski, Guillaume Pigeard de Gurbert, Pierre Baumann, Charlotte Serrus)

Storytelling, Christian Salmon
Istanbul, Orhan Pamuk
La sorcellerie capitaliste, Isabelle Stengers et Pignarre
Le Candidat, Gustave Flaubert
Qu’est-ce qu’une nation ?, Ernest Renan
Le monde selon les grands penseurs actuels, Jean-Michel Besnier, Jean-René Ladmiral, Isabel Violante, et al.
Un dimanche au cachot, Patrick Chamoiseau
Un moment donné, Brancusi et la photographie, Pierre Schneider
Toni Grand, La légende, Collectif
Le rire de résistance, Sous la dir. de Jean-Michel Ribes

Les musicales
Rap à Tanger, par Gilles Suzanne

Questions d’images
Rencontres-documentaires, par Eric Vidal

Carnets d’artistes
Marie Bovo, par Vincent Gaston

En débat
La gauche déboussolée, par Thierry Fabre

Le temps des saveurs
Les jujubes du cabanon de tonton David, par Pierre Giannetti

Les inédits
Une superstition des Lumières à Naples : le jettatore, par Sergio Benvenuto


[ Haut ] [ Format PDF ]



Les événements

Consultez les articles de La pensée de midi sur le site CAIRN.

EN 2010, LA REVUE A RECU SUR LE SITE CAIRN 216 126 VISITES !!!!

***

A LIRE SUR LE BLOG DE LA REVUE

Tunisie : le corps du peuple, par Renaud Ego Venue du centre de la Tunisie, une « caravane de la libération » a occupé près d’une semaine, la place de la Primature, à Tunis. Retour sur un mouvement qui symbolisa, physiquement, l’unité de la révolution tunisienne et incarna le corps de tout un peuple.

MMSH, Aix-en-Provence 17 décembre 2010

Figures du Palestinien à l’écran Rencontre du Pôle Images/ANR Imasud de la MMSH en partenariat avec La pensée de midi autour du conflit israélo-palestinien : questions de visibilité et de regards. Avec Jérôme Bourdon, Stéphanie Latte, Cédric Parizot et Maryline Crivello. En lien avec le numéro 9 de la revue, "Regarder la guerre".

De 9h à 13h, salle PAF, Maison méditerranéenne des sciences de l’homme. 5, rue du château de l’horloge, BP 647, 13094 Aix-en-Provence, France Tél : (+33) (0) 4 42 52 40 00 http://www.mmsh.univ-aix.fr

PARUTION MARS 2010

"De l’humain. Nature et artifices", numéro 30 de La pensée de midi, un dossier dirigé par Raphaël Liogier.

Il est souvent bien difficile de deviner l’âge de certaines vedettes au visage remodelé au Botox, qu’en sera-t-il demain lorsque ces transformations ne seront plus seulement esthétiques, mais s’appliqueront au corps entier, à sa sélection et son amélioration, lorsqu’une prothèse de bras branchée sur le système nerveux sera plus agile que le membre de chair et d’os ? Faudra-t-il préférer l’artificiel au naturel ? Quel serait le devenir d’une telle entité livrée à l’industrie médicale, aux biotechnologies, aux nanotechnologies, et qui vivrait, en outre, non seulement sur le plancher des vaches, mais dans des espaces virtuels informatisés ? Un homme techniquement rectifié jusqu’à l’immortalité, tel que l’attendent les transhumanistes, qui ne sont pas de vulgaires illuminés mais de très sérieux chercheurs. Un tel homme serait-il encore humain ? Au-delà des peurs absurdes et du refus de la science, comment penser la mesure dans un monde qui semble irrésistiblement emporté par la démesure ? Cet animal machine dénué de toute fragilité, produit sophistiqué promis par la science, saura-t-il encore éprouver des sentiments comme l’amour, saura-t-il apprécier la convivialité, le plaisir d’être ensemble ?

Ce numéro a été coordonné par Raphaël Liogier, sociologue et philosophe, et directeur de l’Observatoire du religieux (Cherpa) à l’institut d’études politiques d’Aix-en-Provence. Avec des textes de Raphaël Liogier, de Jean-Gabriel Ganascia, de Bernard Andrieu, de Jean-Didier Vincent, de Pierre Le Coz, de Raphaël Draï, de Tenzin Robert Thurman, de Jean-Michel Besnier, de Maurice Bloch, de Michel Terestchenko, de Jean-François Mattéi.




Répondre à cet article



FORUM DE L'ARTICLE :