Revue littéraire et de débats d’idées (Des Sud/Actes Sud)


Les revues > Sommaires

Revue n° 28 : Les chants d’Orphée.


Musique et poésie

Les chants d'OrphéeUn dossier coordonné par Catherine Peillon.
La pensée de midi n° 28 (Actes Sud, mai 2009) 205 pages, 17 euros (ISBN : 978-2-7427-8413-4)

PARUTION EN LIBRAIRIE LE 13 MAI 2009

De Sappho de Mytilène au fado, des joutes oratoires libanaises à la musique médiévale ou contemporaine, de la cantillation à la lyrique courtoise et aux extases baroques, du rap au slam ou à la poésie sonore... Voici une mosaïque de textes et de sons, un alliage improbable pour découvrir au fil des âges les relations tumultueuses ou harmonieuses, toujours puissantes et subtiles, entre musique et poésie en Méditerranée. La parole est ici donnée aux artistes, musiciens, poètes ou écrivains, qui nous guident dans cette quête de la beauté et du mystère sonore.

Un numéro à écouter et à lire !

PDF - 925.8 ko

Vous pouvez consulter la revue de presse de ce numéro en téléchargeant le document pdf ci-contre.

SOMMAIRE

Editorial : Sur une fraternité absente, par Thierry Fabre.

LE DOSSIER

Ecrit sur la voix, par Philippe Brunet

De Sappho à Elytis, Angélique Ionatos
“J’ai souvent dit que pour moi, Grecque de la diaspora, ma vraie patrie, c’est ma langue. En effet, je crois que si la poésie n’existait pas, je ne serais pas devenue musicienne.” Dans cette inscription, le poète grec Elytis aura joué un rôle fondamental, Angélique Ionatos raconte.

Se pâmer... Le récitatif baroque, par Jean-Marc Aymes
De la paix de l’âme aux troubles de la passion.

Le fado ou l’incise du destin, par Agnès Pellerin
Voyage au coeur de l’histoire du milieu fadista, lorsque le fado signifie “fouiller de ses mots les énigmes de la vie et réaliser son devenir propre”.

Quelques réflexions sur la cantillation religieuse en Méditerranée, par Nidaa Abou Mrad
La cantillation religieuse, un point de convergence des pratiques musicales cultuelles traditionnelles en Méditerranée…

Le verbe de l’aşık est l’essence du Coran, par Ulaş Ozdemir
Lorsque la musique et la poésie invitent à ouvrir son cœur et son âme pour pénétrer l’univers mystique des Alévis en Turquie.

Poésie et musique arabo-andalouse : un chemin initiatique, par Amina Alaoui
Naître à Fez, baigner dans l’univers poétique depuis l’enfance, puis habiter Grenade, découvrir l’art arabo andalou et s’en inspirer dans ses études et interprétations… un témoignage passionnant.

L’encens de David, par Claude Chantal
Naissance, transmission, transformations du patrimoine poétique et musical judaïque : retour sur quelques traits marquants de cette culture.

Troubadour occitans, andalous, arabes, afghans…, par Henri Agnel
L’expérience personnelle de l’art troubadouresque…

La poésie hurlée, par Giovanni Semeraro
Sérénades en tarentelles, incursion dans les traditions poétiques chantées du sud de l’Italie.

Extrait d’un carnet de voyage musical au pays du zajal, par Suzie Félix
Déroulés d’une pratique populaire traditionnelle toujours très vivante dans les villages libanais : les joutes oratoires.

Entretien avec Zad Moultaka, par Catherine Peillon
Résonances poétiques chez un compositeur d’origine libanaise évoluant dans l’univers de la musique contemporaine.

Coplas flamencas, par Paco de la Rosa
De la copla espagnole à la copla flamenca, ou comment les gitans ont adapté à leur condition une pratique qui se transforme en genre populaire.

De la musique servante du texte à la polyphonie fleurie, par Lambert Colson
Comment noter la musique, retranscrire l’enchaînement des sons ou “peindre les mots” ? Des premiers signes de l’écriture musicale à la compréhension d’un art de la composition et de la transmission…

Waqfou Soufouf, la mise en scène chantée d’une histoire palestinienne, par Béatrice Albert-Adwan
Considérations autour de la voix arabe et de l’histoire palestienne à partir de l’étude d’un chant emblématique contemporain.

“Bienvenue dans les camps ! ” par Nicolas Puig
L’émergence d’un rap palestinien au Liban : une nouvelle chanson sociale et politique

Dire, entretien avec Jan-Mari Carlotti, par Elisabeth Cestor
Chanter la langue d’oc et ses poètes en trente ans de carrière : l’expérience rare d’un troubadour provençal moderne.

Discussion entre Félix Jousserand et Catherine Peillon
Nouvelle forme de pratique oratoire, le slam séduit : l’un de ses pionniers et des plus actifs représentants raconte son expérience poétique et musicale…

Poésie-infinie-réalité, par Renaud Ego
La poésie de Christophe Tarkos.

Ce qui alarma Mallarmé, Renaud Ego
Cheminement autour de Mallarmé, le poète qui “a mené le plus loin la réflexion, à la fois philosophique et linguistique, sur la relation entre la poésie et la musique”.

Les chants d’Orphée, par Catherine Peillon.

Illustrations sonores.


[ Haut ] [ Format PDF ]



Les événements

Consultez les articles de La pensée de midi sur le site CAIRN.

EN 2010, LA REVUE A RECU SUR LE SITE CAIRN 216 126 VISITES !!!!

***

A LIRE SUR LE BLOG DE LA REVUE

Tunisie : le corps du peuple, par Renaud Ego Venue du centre de la Tunisie, une « caravane de la libération » a occupé près d’une semaine, la place de la Primature, à Tunis. Retour sur un mouvement qui symbolisa, physiquement, l’unité de la révolution tunisienne et incarna le corps de tout un peuple.

MMSH, Aix-en-Provence 17 décembre 2010

Figures du Palestinien à l’écran Rencontre du Pôle Images/ANR Imasud de la MMSH en partenariat avec La pensée de midi autour du conflit israélo-palestinien : questions de visibilité et de regards. Avec Jérôme Bourdon, Stéphanie Latte, Cédric Parizot et Maryline Crivello. En lien avec le numéro 9 de la revue, "Regarder la guerre".

De 9h à 13h, salle PAF, Maison méditerranéenne des sciences de l’homme. 5, rue du château de l’horloge, BP 647, 13094 Aix-en-Provence, France Tél : (+33) (0) 4 42 52 40 00 http://www.mmsh.univ-aix.fr

PARUTION MARS 2010

"De l’humain. Nature et artifices", numéro 30 de La pensée de midi, un dossier dirigé par Raphaël Liogier.

Il est souvent bien difficile de deviner l’âge de certaines vedettes au visage remodelé au Botox, qu’en sera-t-il demain lorsque ces transformations ne seront plus seulement esthétiques, mais s’appliqueront au corps entier, à sa sélection et son amélioration, lorsqu’une prothèse de bras branchée sur le système nerveux sera plus agile que le membre de chair et d’os ? Faudra-t-il préférer l’artificiel au naturel ? Quel serait le devenir d’une telle entité livrée à l’industrie médicale, aux biotechnologies, aux nanotechnologies, et qui vivrait, en outre, non seulement sur le plancher des vaches, mais dans des espaces virtuels informatisés ? Un homme techniquement rectifié jusqu’à l’immortalité, tel que l’attendent les transhumanistes, qui ne sont pas de vulgaires illuminés mais de très sérieux chercheurs. Un tel homme serait-il encore humain ? Au-delà des peurs absurdes et du refus de la science, comment penser la mesure dans un monde qui semble irrésistiblement emporté par la démesure ? Cet animal machine dénué de toute fragilité, produit sophistiqué promis par la science, saura-t-il encore éprouver des sentiments comme l’amour, saura-t-il apprécier la convivialité, le plaisir d’être ensemble ?

Ce numéro a été coordonné par Raphaël Liogier, sociologue et philosophe, et directeur de l’Observatoire du religieux (Cherpa) à l’institut d’études politiques d’Aix-en-Provence. Avec des textes de Raphaël Liogier, de Jean-Gabriel Ganascia, de Bernard Andrieu, de Jean-Didier Vincent, de Pierre Le Coz, de Raphaël Draï, de Tenzin Robert Thurman, de Jean-Michel Besnier, de Maurice Bloch, de Michel Terestchenko, de Jean-François Mattéi.




Répondre à cet article



FORUM DE L'ARTICLE :